Commissaire Brunetti 28 – Quand un fils nous est donne – Donna Leon – 16 septembre 2020

0 Partages

« Plus que jamais, Venise brille ici de mille feux. »
Booklist

Le commissaire Brunetti n’aime pas mêler travail et famille, alors quand son beau-père le comte Falier lui demande une faveur, il est bien tracassé. Un de ses meilleurs amis, Gonzalo Rodríguez de Tejeda, a l’intention d’adopter son jeune amant, afin de lui léguer son immense fortune le jour venu. Méfiant, le comte exhorte son gendre peu motivé à mener l’enquête sur le jeune homme.
C’est alors que Gonzalo s’écroule raide mort dans la rue. Peu de temps après, une de ses amies, tout juste arrivée à Venise pour lui rendre hommage, est retrouvée étranglée dans sa chambre d’hôtel. Désormais forcé de prendre l’affaire en main, Brunetti va lentement mais sûrement démêler les fils de la vie mystérieuse de Gonzalo, dévoilant ainsi des secrets de famille qui risquent fort de causer plus de mal que de bien.

Une formidable nouvelle enquête du commissaire Brunetti qui nous plonge dans l’univers impitoyable des Vénitiens les plus fortunés.

« Brunetti médite sur l’importance des liens familiaux et le danger des secrets de famille, invitant le lecteur à faire de même. »
Library Journal

5490cookie-checkCommissaire Brunetti 28 – Quand un fils nous est donne – Donna Leon – 16 septembre 2020
Livres en relation
Quand le chat sen mêle – Laurence Lopez Hodiesne – 22 novembre 2020

Chloé a vingt-neuf ans et vit seule avec ses complexes. Enfin, pas tout à fait, car elle a pour compagnon Read more

Succession – Patrick CARGNELUTTI – 17 septembre 2020

Patrick Cargnelutti vit à Carhaix. Passionné de musique, de littérature et de peinture, il s'intéresse à la politique et à Read more

Projet cognition – Three lives – C.C. Robin – 22 novembre 2020

Avez-vous déjà eu l'impression que vous seriez plus heureux dans une autre vie ? Celle des autres est-elle vraiment plus Read more

Crénom, Baudelaire ! – Jean Teule – 7 octobre 2020

Si l'oeuvre éblouit, l'homme était détestable. Charles Baudelaire ne respectait rien, ne supportait aucune obligation envers qui que ce soit, Read more

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *